Pourquoi le remplacement du bloc moteur peut-il être indispensable ?

Lorsque la mécanique d’une voiture est défaillante et que les réparations prévues sont trop coûteuses, il est toujours préférable de remplacer le moteur. Dans cette situation, vous pouvez faire appel à un spécialiste pour redonner à votre véhicule sa gloire d’antan. La procédure est coûteuse, mais elle est devenue normale. En revanche, il est interdit de changer le moteur pour augmenter la puissance de votre voiture sans avoir reçu l’autorisation préalable du constructeur.

La théorie du remplacement du moteur

Lorsque la mécanique d’une voiture tombe malade, le mécanicien en charge du véhicule peut suggérer au propriétaire de remplacer le moteur. Cela signifie qu’il va effectuer une greffe, comme en médecine. Il installera un nouveau moteur dans la voiture et le fixera au reste de la mécanique pendant que le capot est ouvert. Il s’agira d’un modèle de moteur d’occasion ou normal, selon la préférence du conducteur. Les moteurs neufs sont rarement vendus en raison de leur coût élevé ; il serait plus rentable pour le propriétaire d’acheter un véhicule neuf plutôt qu’un moteur neuf. Le moteur de base est un modèle tout neuf sortie d’usine. Il est accompagné d’une garantie d’un ou deux ans, a été réparé par le constructeur et est équipé de nouveaux composants homologués.

Quelles sont les raisons de changer le moteur, et quand faut-il le faire ?

Le changement de l’ensemble du bloc moteur n’est pas une tâche simple et son prix est élevé. Cependant, il y a des moments où il n’y a pas d’autres options. Pour en savoir plus sur le remplacement d’un bloc moteur, vous pouvez renseigner chez votre expert ou mécanicien si les composants principaux de votre voiture tombent en panne. Les courroies, les joints de culasse et les turbocompresseurs sont des pièces mécaniques coûteuses. Par conséquent, un spécialiste peut avoir une alternative moins coûteuse. Lorsqu’une grosse panne est inévitable, le moteur doit être remplacé pour éviter qu’il ne tombe pas en panne et ne cause pas des problèmes comme le remorquage sur l’autoroute. Il est acceptable de remplacer un moteur d’occasion par un moteur neuf similaire. Chaque véhicule doit disposer d’un certificat de conformité fourni par le constructeur pour pouvoir circuler sur la voie publique. Si de nouveaux réglages entrent en conflit avec les données précédemment enregistrées, vous devez en informer les autorités françaises sous peine de voir votre voiture mise en fourrière.

Préventions et limitations lors du remplacement d’un moteur

Le remplacement d’un moteur d’occasion est légal tant qu’il n’y a pas de divergence entre l’état actuel du véhicule et son certificat de conformité. C’est une autre histoire si vous souhaitez modifier votre moteur pour en augmenter les performances et la résistance. Avant de pouvoir modifier votre moteur pour augmenter sa capacité, vous devez d’abord obtenir l’autorisation du constructeur ou de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, qui déterminera si votre demande est conforme aux normes techniques de sécurité européennes. Certaines personnes se risquent à faire transformer leur véhicule sans en avertir les autorités compétentes. Cette démarche est illégale et dangereuse. Si les défauts ne peuvent pas toujours être identifiés lors d’une fouille de routine par la police, sachez qu’en cas d’accident, votre assureur peut demander à un spécialiste d’inspecter l’état de votre voiture.

Pare-chocs arrière : toutes les astuces pour faire des économies !
Où trouver un phare avant d’occasion ?